Deux mains chez toi

0
0
292
Xavier Dolan

Il n’y’a plus rien qui puisse affoler tes nerfs
Rien qui ne puisse engloutir la pierre, sinon le froid
Laisse-la se blottir en un milliard de pensées
Offre-la à une, deux, trois âmes,
La vapeur gonflera l’air dans un soupçon de liqueur
Et chaude, ta gorge ; Là, elle s’esclaffera

Un jaune pétale au nom de l’euphorie s’en échappe
Les lettres fuseront une à une dans l’air, virevoltant entre chacun de tes gestes décousus
Sans un bruit
Sans un trait
Sinon celui du lendemain, brumeux quand l’énonce

Chez demain, le plus beau doute prend congé
Il se mélange à l’espoir, tous deux aspirent à s’aimer
Les jambes frêles au jean trop large en abordent d’autres
Et c’est qu’ensemble il n’y a pas de nus
Puisque leurs yeux balayent la nuit
Leurs mains, sans gants, ouvrent les plaies
Ils voient qui s’y déguisent
Toquent à leur porte et,
Tous deux rêvent d’exister chez aujourd’hui
Chez demain, les plus beaux rêves s’endorment sans bruit
Le silence se rompt dès que le jour se lève
Chacun prend sa valise, et toujours main dans la main
Ils s’accompagnent pour trouver autre jour où se loger
Ils s’en vont, là, sourire en vrac, cœur brûlant
Leurs lèvres ont un goût de pluie
Leurs voix, un son de guitare
Et leurs yeux
Leurs yeux, ils ont tout de toi

Tout, pourvu que tant que

demain

ne s’endor(me)t pas

  • 56FE5525-94A3-4848-ABD6-F92057BB3A90

    Ce lui

    Je n’ai plus quitté ce lieu où tu n’es rien Je fuis les vitres, je m’accroche aux reflets …
  • 2E058623-7A32-455F-9290-DCA5F20E75C3

    Introspection

    Et cette image qui m’était apparue comme une si évidente et parfaite représentation de ce …
  • 72C8D05B-F6C1-4D5E-8977-9C9E328EE4CB

    Mots dits

     ·  · Dans ton cœur une saison ; Aux yeux marrons et hauts chignons A l’heure des souvenir…
Charger d'autres articles liés
  • 56FE5525-94A3-4848-ABD6-F92057BB3A90

    Ce lui

    Je n’ai plus quitté ce lieu où tu n’es rien Je fuis les vitres, je m’accroche aux reflets …
  • 2E058623-7A32-455F-9290-DCA5F20E75C3

    Introspection

    Et cette image qui m’était apparue comme une si évidente et parfaite représentation de ce …
  • 72C8D05B-F6C1-4D5E-8977-9C9E328EE4CB

    Mots dits

     ·  · Dans ton cœur une saison ; Aux yeux marrons et hauts chignons A l’heure des souvenir…
Charger d'autres écrits par fuziondiaphane
  • 2E058623-7A32-455F-9290-DCA5F20E75C3

    Introspection

    Et cette image qui m’était apparue comme une si évidente et parfaite représentation de ce …
  • B4BA4228-9256-43FE-A851-F49A41032C04

    Oiseau criard

    Chaque soir, Morphée m’entraîne au fond des eaux damnées D’où les jurons, les rires profon…
  • ED1DCBCB-BE0A-4FB9-816B-80CAAC6F3FEE

    carnet n°2 : mars – juin 2019 // h a ï r

    Le ciel garde ses yeux mi-clos, ce soir. J’ai pour habitude d’observer la longue descente …
Charger d'autres écrits dans A - L

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’inextricable fusion

C’est sur un banc mouillé que le temps s’arrête – les rues, sombres, désertes.  Le bourdon…